headerefsf

Mercredi 22 février

 

            Au réveil, soleil radieux.

 

            Ce matin, nous avons eu droit à la fameuse surprise annoncée depuis longtemps : le toboganning. (Activité payée grâce à la vente de pomponnettes et au marché de Noël)

Il s’agit d’un gros pneu (style pneu de gros camion) enfermé dans une espèce de housse et en guise de fond : un tapis relativement épais sur lequel on prend place. Ensuite, vous présentez le «snow tube » au responsable des remontées mécaniques et vous voilà partis vers les sommets. (Voir photos) ; Une fois là-haut, vous choisissez le type de piste qui vous convient, en fonction de votre courage (bleu-facile, rouge-moyenne et noire-accrochez-vous !) Le choix effectué, vous vous asseyez dans le tube et on vous pousse sur la pente. Alors, soit vous priez, soit vous fermez les yeux ou soit vous criez très fort !

            Les filles criaient très fort,…les garçons ...aussi ! Cette activité a remporté un succès fou ! Que de très larges sourires ! Cote : 20/10 !

Toboganning Park (voir site www.Leysin.ch)

            Gonflé à bloc, on dévale des pistes glacées sur des chambres à air, nouvelle manière un peu givrée d'appréhender les pentes verglacées...

"Snow tubing", tel est le nom donné à ce nouveau sport proposé aux adeptes de "freestyle", dans un genre original… comparable au bobsleigh avec ses virages relevés.

Silvio Giobellina, médaillé olympique et champion du monde de bobsleigh, façonne chaque hiver à Leysin de nouveaux toboggans sur lesquels on peut atteindre des vitesses folles en s'élançant du sommet d'une tour de 5 mètres et se faire peur sur 4 à 8 couloirs, longs de 100 à 250 mètres. 

Les plus téméraires choisissent un parcours doté d'un virage à… 360° !

Mini pistes aussi pour mini pouces de moins de 6 ans.

 

Après-midi de ski. Les sommets sont atteints par tous et sous le soleil qui ne nous a pas quitté de la journée, merveilleux !

 

Ce soir, dernière soirée.

Tout d’abord nous aurons droit au souper d’adieu : menu 5 étoiles et gâteaux. Ensuite, une grande veillée préparée par nos accompagnateurs. C’est Charlie qui fait office de chef d’orchestre avec Eric. Chants, petits jeux, sketches, danses,... encore une soirée de plaisirs.

 

Bonne soirée chers parents ; les enfants qui vous embrassent.

 

Flavienne, Charlie et monsieur Hayette saluent tout le monde.

Les élèves progressent to schuss; du jamais vu, vraiment!

 Ils sont tous sur les pistes bleues (pour les débutants) et autres (avancés) et améliorent leur technique. Soyez convaincus qu'ils sont très heureux et très fiers de leurs exploits. Ils le peuvent. Tous les commentaires des enfants au retour du ski vont dans ce sens. "Monsieur, c'est Génial, Beau, Superbe, qu'est-ce qu'on s'amuse , c'est trop bien...!

 

Leysin première,

            Au réveil, 28 enfants se sont levés d’un seul bond, de bonne humeur, le sourire aux lèvres.

            Comme les jours précédents, nous nous sommes rendus sur les pistes pour suivre nos leçons avec nos moniteurs de l'école de ski suisse. Les skieurs avancés, quant à eux, se sont évanouis dans les nuages, mais rassurez-vous, ils sont bien redescendus à l'hôtel. Les progrès sont fulgurants : chaque jour apporte son lot de nouvelles techniques de glisse. Une partie du groupe skie déjà sur des pistes bleues après avoir pris pour la première fois le télésiège.

« M’sieur, c’est fantastique le télésiège » (Luka)

            Pour cette après-midi, un magnifique soleil dardait ses rayons et nous invitait à la promenade. Nous nous sommes rendus à « Prafandaz », point de vue d’où nous aurions dû contempler le Rhône se jetant dans le lac Léman(*), la ville de Vevey (ville où vécurent Charlie Chaplin & Freddy Mercury (chanteur du groupe Queen)), le mont Blanc, une magnifique vallée en U et de superbes paysages. (Malheureusement brouillard)

(*) Saviez-vous que l’eau du fleuve rentrant dans le lac Léman met 100 ans pour en ressortir à l’autre extrémité ?

Charlie a organisé une course de sacs dans la neige ;  « Trop drôle ! » « Qu’est-ce qu’on s’amuse ! » « Quel délire » On prend de belles couleurs.

Progrès en ski fulgurants, du jamais vu. Groupes appliqués.

Nous nous sommes rendus à « La Berneuse », point de vue d’où nous avons pu  contempler le Rhône se jetant dans le lac Léman(*), la ville de Vevey (ville où vécurent Charlie Chaplin & Freddy Mercury (Queen)), le mont Blanc, une magnifique vallée en U et de superbes paysages. Nous avons pu admirer les plus beaux points de vue de Suisse, avec une vue exceptionnelle sur le Chablais, le lac Léman et la Riviera vaudoise. Depuis la terrasse du Kuklos, seul restaurant tournant de Suisse romande. Le Kuklos (cercle en Grec) offre un régal pour les yeux. Des 2048 mètres d’altitude où il trône, vous plongez sur le lac Léman, le Cervin, le Mont-Blanc, les Dents du Midi et les Alpes. Tout en prenant un repas ou un verre (voir photos), vous pourrez admirer le paysage à 360° qui se déroule en 1h30. D’ailleurs, nous avons pu profiter du spectacle tout en dégustant un chocolat chaud que notre professeur nous a offert.

(*) Saviez-vous que l’eau du fleuve rentrant dans le lac Léman met 100 ans pour en ressortir à l’autre extrémité ?

Premières glisses et première grande balade.

Dorénavant les commentaires et les photos paraîtront sur le blog des sixièmes pour des raisons de facilité et de rapidité. Merci de faire passer le message. Attention, il n'est vraiment pas toujours possible ni facile d'envoyer les informations. Merci également de votre patience.

Après une première bonne nuit à l'hôtel (bien nécessaire), un bon petit déjeuner (céréales, pains, yaourt, confiture, miel, pâte à tartiner, cacao, jambon, fromage, café,...) nous attendait au restaurant.

Vers 8h30, nous avons pris possession de notre matériel de ski .Quelques difficultés pour enfiler ces fameuses bottines et nous voilà partis pour notre première leçon de ski avec nos moniteurs de ski... Certains ont déjà tâté la neige du …derrière! On ne rigole pas, ce n’est pas si simple que cela ; d’ailleurs si vous étiez à notre place ??? (... la question ne se pose même pas !)

Mais nous progressons tous très vite.Emma , Eléonore, Bastien et MAxime, nos skieurs avancés font déjà des prouesses sur les pistes rouges à quelques 1700 m d’altitude. Tous sont revenus sans bosse(s) et avec un large sourire. C’est Choueeeeeeeeeeeeeeeette !

Quelques chicons au gratin plus tard, une petite sieste et nous voilà partis pour une superbe balade en montagne .

Soyez fiers de vos enfants car depuis le début du séjour, ils nous proposent des visages radieux, un esprit de camaraderie et d’unité. On ne parle plus de classes mais bel et bien du groupe d’élèves de l’école fondamentale Saint-François qui vit, progresse, profite de tous les instants et qui a fait le choix de vivre ensemble cette grande aventure. Bref, un moment magique pour les enfants mais aussi pour les adultes qui les accompagnent. Ils sont en train d’écrire des pages inoubliables de leur histoire et de celle de notre école. N’hésitez pas, pour toutes ces raisons, à les féliciter lors de leur retour en Belgique.

Souper spaghetti bolo. ou napo.

Préparation de la veillée (chants)

Douche

Dodo

A demain

Bisous à tous les parents.

Samedi 18 février

            Chers parents, si vous n’avez pas encore choisi votre lieu de villégiature pour vos prochaines vacances, ne cherchez plus ! Vos enfants vont vous « skier » les côtes pour les passer dans les montagnes vaudoises.

Le soleil est au rendez-vous dès le petit-déjeuner que nous prenons tous avec grand appétit. Nous savons que nous avons besoin de beaucoup d’énergie et de calories pour skier. Les pros du ski sont retournés sur les pistes avec un entrain hors de l’ordinaire. Certains, s’ils le pouvaient, dormiraient avec leurs skis. Les pistes s’allongent, la pente se « corse » (en Suisse ; faut l’faire !). Ajoutez à cela, histoire de pimenter la chose, quelques bâtons entre lesquels il faudra slalomer. Nous nous amusons comme des petits fous … et comme des petites folles. Nos progrès au ski sont fabuleux. Nous skions tous comme des champions. Certains parmi nous pensent s'inscrire pour les prochains jeux olympiques d'hiver. Nos moniteurs sont contents et ne cessent de nous féliciter pour nos progrès.

            1h30 de voyage entre cols et vallées pour enfin découvrir un magnifique village qui fait la fierté des Suisses et de réputation mondiale, j’ai nommé : Gruyères.

            Depuis le XIIIe siècle, le château de Gruyères domine une colline au cœur de la Suisse.

            Baignée dans un panorama grandiose au pieds des Alpes, la forteresse médiévale a successivement été occupée par les comtes qui l’ont érigée, par les baillis de Fribourg, puis par les familles genevoises Bovy et Balland avant d’ouvrir ses portes au public en 1938.